Deux sociétés belges s’associent pour développer un vaccin ARN contre le cancer

Deux sociétés belges s’associent pour développer un vaccin ARN contre le cancer
D.R.

Soigner un cancer grâce à une simple injection de vaccin à ARN messager ? La technologie à l’origine de certains vaccins contre le covid semble réserver encore bien des surprises. Forts de leurs expériences respectives, deux sociétés belges ont décidé de s’allier pour déployer l’utilisation de l’ARN messager à des fins thérapeutiques, et non prophylactique. La première, OncoDNA, est active dans le domaine du séquençage de biomarqueurs du cancer. La seconde, myNEO, est une start-up flamande d’intelligence artificielle spécialisée dans l’identification de cibles en immuno-oncologie.

Ensemble, les deux partenaires espèrent faciliter la production de vaccins personnalisés pour les patients à court de traitements. Une première en Belgique. « La crise sanitaire et la prise de conscience quant à l’efficacité des vaccins à ARN messager nous ont donné l’élan nécessaire pour nous lancer », pointe Jean-Pol Detiffe, le fondateur et directeur de la stratégie et de l’innovation d’OncoDNA.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct