lesoirimmo

Marché immobilier: une hausse qui devra être mesurée

Un temps délaissées, les grosses villas connaissent elles aussi aujourd’hui un regain d’intérêt auprès des acheteurs.
Un temps délaissées, les grosses villas connaissent elles aussi aujourd’hui un regain d’intérêt auprès des acheteurs. - roger milutin.

Avec un indice du premier trimestre 2021 qui affiche 124,8 points, soit 2,8 de plus que le précédent (celui du dernier trimestre 2020), le réseau d’agences Trevi ne peut évidemment qu’être (très) satisfait de la tenue du marché immobilier résidentiel. D’autant plus qu’il s’agit de la plus forte hausse depuis une dizaine d’années.

Mais, et Trevi le souligne d’emblée dans son communiqué, il ne faudrait pas que le marché affiche une santé équivalente sur les trois prochains trimestres car il présenterait alors une hausse annuelle à deux chiffres, ce qui le ferait entrer tout droit dans une zone spéculative. Et qui dit spéculation dit danger.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct