Un patient covid sur trois souffre de troubles neuro-psychologiques consécutifs à la maladie

Selon l’étude, la dépression touche un ancien malade sur sept et l’anxiété un sur six.
Selon l’étude, la dépression touche un ancien malade sur sept et l’anxiété un sur six. - Belgaimage.

C’est la plus grosse étude réalisée à ce jour sur le bilan mental de patients covid qui vient d’être publiée par la revue scientifique The Lancet Psychiatry. Et, cocorico, elle est cosignée par un médecin belge de l’université d’Oxford, Maxime Taquet, qui en est le premier auteur. L’article scientifique fait apparaître qu’un peu plus d’un tiers (34 %) des personnes atteintes par le covid développent des maladies neurologiques ou psychiatriques dans les six mois qui suivent leur infection. Et ce, quel que soit le degré de sévérité de leur maladie, même si la prévalence augmente pour les personnes hospitalisées et que le risque est encore accru pour celles qui ont fait un passage par les unités de soins intensifs (USI).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct