Coronavirus - Le FMI recommande une taxe provisoire sur les riches

"La pandémie a accru les inégalités, et les gouvernements ont dû fournir un soutien" financier important aux personnes et aux entreprises les plus durement touchées, a déclaré Paolo Mauro, un des responsables des affaires budgétaires au FMI lors d'une conférence de presse.

Il est "nécessaire de mobiliser des recettes fiscales supplémentaires" pour les redéployer à travers les soins de santé, l'éducation, les filets de sécurité sociale, a-t-il ajouté.

Pour ce faire, le FMI recommande, comme il l'avait fait en octobre, la mise en place d'une fiscalité provisoire sur les revenus les plus élevés pour aider les gouvernements à répondre à ces besoins de financement.

Prenant acte du fait que dans les économies avancées, il y a eu ces dernières années une érosion des revenus provenant de l'impôt sur les sociétés, M. Mauro a salué l'initiative internationale "pour parvenir à un accord" sur l'imposition d'une fiscalité minimale mondiale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct