Jackson Muleka doit encore apprendre à mieux finir ses actions au Standard

@News et DR
@News et DR

Jackson Muleka a sans aucun doute disputé, dimanche face à La Gantoise, son match le plus abouti, ou en tout cas le plus complet, depuis son arrivée à Sclessin au début du mois de septembre 2020. Opposé notamment à Michaël Ngadeu et Dino Arslanagic, qui ne sont pas ce qu’on appelle des clients, l’attaquant congolais s’est remarquablement tiré d’affaire, tant dans les duels que dans les déviations, ponctuant sa prestation d’un but dont il a le secret. Avec, sur le centre de Hugo Siquet, un appel au premier poteau et une trajectoire parfaitement coupée pour glisser le ballon au fond des filets de Sinan Bolat. « C’est inné », confie-t-il. « Couper au premier poteau, je travaille cela depuis tout petit et c’est aujourd’hui devenu une habitude… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct