Ligue des champions: les Parisiens tiennent leur (demi-)revanche

Auteur d’un doublé, Kylian Mbappé a fait passer une mauvaise soirée aux défenseurs allemands (ici Nicklas Süle). @News
Auteur d’un doublé, Kylian Mbappé a fait passer une mauvaise soirée aux défenseurs allemands (ici Nicklas Süle). @News

Avec cette Ligue des champions de plus en plus fermée, et la réforme en vue va accentuer ce phénomène de vase clos, les affiches se répètent. Après le remake de la finale de 2018 (pour la deuxième fois de suite le Real a battu Liverpool 3-1) mardi, on avait droit à celui de l’apothéose de 2020 dans ces quarts aller. Fini le soleil aoûtien de Lisbonne, place à la neige munichoise. Mais même ambiance morne sans spectateurs. Pourtant, ni les conditions ni l’enjeu n’ont refroidi les ardeurs des joueurs du Bayern et du PSG.

À commencer par le duo à 400 millions d’euros des Parisiens. Bien aidé par un Manuel Neuer à la faute, Kylian Mbappé concluait dès la 3e minute une percée d’un Neymar positionné en retrait mais dans l’axe, laissant les flancs à Angel Di Maria et Julian Draxler. Le même Neymar qui servait Marquinhos, oublié dans une défense bavaroise qui se focalisait sur des Parisiens en position de hors-jeu, pour le 0-2 (28e).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct