Comment la Chine soumet les pays pauvres à son autorité

Comment la Chine soumet les pays pauvres à son autorité
Bobby Yip/Reuters

La période des traités inégaux est profondément ancrée dans la mémoire historique des Chinois. Du milieu du XIXe siècle à la Première Guerre mondiale, les puissances coloniales européennes ont contraint l’empereur de Pékin à ouvrir le pays aux profiteurs occidentaux et même à céder des territoires tels que Hong Kong, Macao ou Qingdao. Tous les Chinois considèrent cette période comme l’ère de l’humiliation, et le comportement plein d’assurance, voire agressif, des dirigeants chinois d’aujourd’hui y trouve également son origine.

Mais entre-temps, la Chine est elle-même devenue une grande puissance, active aux quatre coins du monde sur le plan économique. Aujourd’hui, c’est donc à son tour d’imposer aux actuels pays en développement des contrats que l’on peut aussi qualifier d’« injustes » – et c’est encore une appréciation prudente.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct