La Cour européenne des droits de l’Homme juge la vaccination obligatoire «nécessaire dans une société démocratique»

La Cour européenne des droits de l’Homme juge la vaccination obligatoire «nécessaire dans une société démocratique»
IIM

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), saisie par des parents d’enfants refusés par des écoles maternelles faute d’avoir été vaccinés en République tchèque, a estimé jeudi que la vaccination obligatoire était «nécessaire dans une société démocratique», dans un arrêt de sa formation suprême, la Grande chambre.

«Cet arrêt vient conforter la possibilité d’une obligation vaccinale sous conditions dans l’actuelle épidémie de Covid-19», a commenté Nicolas Hervieu, juriste spécialiste de la CEDH, interrogé par l’AFP.

Le juriste, qui enseigne à Sciences-Po Paris, souligne «la marge d’appréciation laissée par la cour aux États dans leur politique de vaccination».

Nicolas Hervieu relève également que la décision de la CEDH fait «le constat d’un consensus général sur les effets bénéfiques de la vaccination qui ne sont pas remis en cause par les effets secondaires inévitables, dès lors qu’il y a un contrôle scientifique strict».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct