Après «Changer l’eau des fleurs», Valérie Perrin publie «Trois»: séparations et retrouvailles

Après «Changer l’eau des fleurs», Valérie Perrin publie «Trois»: séparations et retrouvailles
Valentin Lauvergne

C’est le gros pavé qui monte, qui monte… Dans les meilleures ventes, Valérie Perrin a commencé l’ascension le jour où Trois (son troisième roman) a été mis en vente. Au moment d’écrire ces lignes, ses presque 700 pages talonnent Marcel Proust dont Les soixante-quinze feuillets, du coup, paraîtraient chétifs s’il ne s’y étaient ajoutés d’autres manuscrits inédits et les commentaires. Mais on sait sur quoi déboucheront les premiers essais d’A la recherche du temps perdu. Tandis qu’on ignore combien de temps les mémoires seront marquées par Trois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct