Terry Deroover: «Évidement que les petits ont leur place en basket»

@Belga
@Belga

Terry ? « En général, c’est moi qu’on appelle », sourit Deroover, le plus sympa des arrières bruxellois, baptisé par une maman fan de… Candy. Son fils à lui, dix mois, s’appelle Leho. « Un prénom basque : ma femme est liégeoise, mais ça nous plaisait. » Voilà 3 semaines qu’il le porte dans ses bras, bloqué dans sa maison de Laeken après lui avoir transmis le coronavirus. Deux Malinois ayant été testés positifs dans la foulée de la finale de la Coupe perdue d’1 point contre Ostende, les Kangoeroes, placés en quarantaine, ont dû reporter 4 matchs. Ils reprennent le championnat ce vendredi face aux mêmes Ostendais, mais sans leur gâchette, qui attend le feu vert médical et a dès lors pris le temps d’évoquer de nombreux sujets.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct