Corne de l’Afrique: les Djiboutiens appelés aux urnes pour un simulacre d’élection

Des soutiens du président sortant Ismaël Omar Guelleh, «IOG», lors d’un meeting le 7 avril dernier.
Des soutiens du président sortant Ismaël Omar Guelleh, «IOG», lors d’un meeting le 7 avril dernier. - AFP

Deux candidats et une opposition divisée pour un scrutin boycotté : les Djiboutiens sont appelés ce vendredi à élire leur nouveau président dans un climat de méfiance.

Deux candidats sont en lice : le président sortant Ismaël Omar Guelleh dit « IOG », et Zakaria Ismail Farah dit « Dobiro », candidat indépendant, méconnu de la scène politique nationale. Cet homme d’affaires est surtout un proche de l'actuel président dont le mandat arrive à son terme... Faux candidat pour certains, autoproclamé « candidat du peuple », Dobiro divise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct