lesoirimmo

Olivier Bourdeaut: «Je décris, je ne dénonce pas»

Olivier Bourdeaut raconte une drôle histoire de vengeance.
Olivier Bourdeaut raconte une drôle histoire de vengeance. - Sandrine Cellard.

En matière de cruauté et de laideur, la réalité n’a pas forcément de leçons à recevoir de la fiction. Et il n’y a pas à se creuser pour imaginer le pire quand les exemples pullulent autour de soi, à la télévision, sur internet, dans les colonnes de faits-divers. Olivier Bourdeaut en a eu plusieurs dans sa ligne de mire pour écrire son troisième roman, Florida

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct