lesoirimmo

Durant la crise sanitaire, les entreprises de travail adapté se sont acclimatées

Presque toutes les activités des Etablissements Deneyer, à Strépy-Bracquegnies, qui occupe 130 travailleurs, ont repris, malgré l’impact réel mais variable du confinement sur les différentes filières.
Presque toutes les activités des Etablissements Deneyer, à Strépy-Bracquegnies, qui occupe 130 travailleurs, ont repris, malgré l’impact réel mais variable du confinement sur les différentes filières. - Dominique Duchesnes.

Reportage

Le binocle au bout des doigts en direction de la lumière, Selena scrute chaque paire de verres. « C’est pour m’assurer qu’il n’y a aucun coup dessus », explique-t-elle. En cette fin de semaine, les ateliers des Etablissements Deneyer sont presque vides. Pourtant, presque toutes les activités de cette entreprise de travail adapté (ETA) occupant 130 travailleurs ont repris, malgré l’impact réel mais variable du confinement sur les différentes filières.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct