lesoirimmo

Le KVS s’autodéconfine, d’autres lieux culturels pourraient le suivre

En rouvrant le KVS en avril, Michael De Cock veut prouver que le théâtre offre des alternatives sécurisées pour éviter les rasssemblements non organisés comme la Boum.
En rouvrant le KVS en avril, Michael De Cock veut prouver que le théâtre offre des alternatives sécurisées pour éviter les rasssemblements non organisés comme la Boum. - Bruno Dalimonte.

Le mouvement se propage indiscutablement. Tout a commencé le 19 mars avec l’occupation du Théâtre National, à Bruxelles, suivie deux semaines plus tard par l’occupation de la Monnaie, dans les deux cas pour réclamer la réouverture des lieux culturels, paralysés depuis des mois.

Aujourd’hui, c’est au tour du KVS d’annoncer une action spectaculaire : du 26 au 30 avril, le théâtre flamand bruxellois rouvrira ses portes pour jouer Jonathan, pièce écrite et interprétée par Bruno Vanden Broecke et Valentijn Dhaenens. Non pas en extérieur mais bien en intérieur. Le KVS propose d’accueillir 50 spectateurs par soir, sur réservation, avec port du masque, avec les distances de sécurité, une ventilation optimale, du gel hydroalcoolique et toutes les mesures sanitaires mises en place en automne et qui ont déjà prouvé leur efficacité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct