lesoirimmo

Après le «sofagate», les relations italo-turques sont dans la tourmente

La déclaration de Mario Draghi marque un tournant dans les relations avec la Turquie.
La déclaration de Mario Draghi marque un tournant dans les relations avec la Turquie. - EPA.

Pour définir la politique étrangère italienne des dernières décennies, il serait possible d’emprunter l’expression conçue par les dirigeants chinois pour caractériser celle autrefois menée par l’Empire du Milieu : « la politique du sourire ». Sans s’appuyer sur une puissance économique comparable à celle de la Chine, la diplomatie de la Péninsule a, en effet, toujours été très prudente, flexible mais surtout extrêmement bienveillante.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct