lesoirimmo

Le vote des jeunes, tendance verts et rouges-rouges

Le vote des 18-34 ans file chez les verts, à hauteur de 24,8% des intentions de vote en Wallonie mais l’analyse d’Ipsos ne rend pas compte de la proportion des jeunes interviewés refusant de choisir ou disant ne pas vouloir se rendre aux urnes… © Pierre-Yves Thienpont.
Le vote des 18-34 ans file chez les verts, à hauteur de 24,8% des intentions de vote en Wallonie mais l’analyse d’Ipsos ne rend pas compte de la proportion des jeunes interviewés refusant de choisir ou disant ne pas vouloir se rendre aux urnes… © Pierre-Yves Thienpont.

Les jeunes et le Covid, les jeunes et le vote dès 16 ans – Ecolo pousse, le MR aussi, la Vivaldi y pense pour les Européennes de 2024 –, on s’interroge au passage : au fait, les jeunes, où en sont-ils politiquement ? Disons ici plutôt électoralement, ce qui est juste une petite partie de la politique. Un article dans Le Monde récemment donne l’alerte, qui, à vrai dire, retentissait depuis un temps : ils sont de plus en plus nombreux (des données Ipsos et Ifop) à être tentés par l’abstention ; les « primo-votants », 18-24 ans, se prononcent grosso modo comme leurs aînés, donc une bonne part en faveur du Rassemblement national de Marine Le Pen ; les 25-34 ans, eux, votent franco pour l’extrême droite et Marine Le Pen. Chez nous ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct