lesoirimmo

À Rome, Vandoorne fut impérial

@News
@News

Il paraît que du Capitole à la roche Tarpéienne, il n’y a qu’un pas. Ce week-end, Stoffel Vandoorne a réalisé le trajet en sens inverse. Dans sa carrière atypique, le pilote Mercedes a souvent soufflé le chaud et le froid. Au volant de sa monoplace à moteur électrique, il a parfaitement reproduit ce scénario dans les rues de Rome.

Samedi, notre compatriote avait décroché une pole qui en disait long sur l’état de forme de sa monoplace. Hélas, il perdait le bénéfice de cette position après la tentative de dépassement, pour le moins optimiste, d’André Lotterer. Le Nivellois était d’ailleurs pénalisé pour cette manœuvre tandis que Vandoorne repartait en milieu de peloton. Quelques instants plus tard, il sortait de la piste en voulant éviter Di Grassi dont la monoplace connaissait des soucis techniques. Dans sa manœuvre désespérée, le Belge heurtait son équipier Nyck De Vries. Les deux bolides étaient éliminés. La bonne méthode pour augmenter sa cote de popularité au sein d’une équipe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct