lesoirimmo

Proche-Orient: un attentat sur la base de Natanz en Iran relance les tensions avec Israël

Ce 10 avril, le président iranien Rohani s’était félicité de l’avancement du programme d’enrichissement des centrifugeuses à Natanz. C’était quelques heures avant l’explosion sur la base nucléaire...
Ce 10 avril, le président iranien Rohani s’était félicité de l’avancement du programme d’enrichissement des centrifugeuses à Natanz. C’était quelques heures avant l’explosion sur la base nucléaire... - Iranian Presidency/AFP.

Alors que la semaine dernière des pourparlers indirects à Vienne avaient débuté – plutôt positivement – entre l’Iran et les États-Unis en vue de relancer l’accord sur le nucléaire iranien dénoncé par la feue administration Trump en 2018, une explosion s’est produite sur la base atomique iranienne de Natanz dimanche 11 avril, infligeant de sérieux dégâts qui semblent devoir handicaper les possibilités de l’Iran d’enrichir l’uranium pendant un certain temps.

Ce lundi, le quotidien The New York Times, citant des sources officielles au sein des agences de renseignement américaines et israéliennes, indique qu’Israël est à l’origine de la « grande explosion qui a complètement détruit le système électrique interne indépendant – et fortement protégé – qui alimente les centrifugeuses souterraines qui enrichissent l’uranium ». Les réparations pourraient prendre jusqu’à neuf mois, ajoutent les sources du journal.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct