lesoirimmo

Belges en Syrie: deux mères demandent le rapatriement de leurs enfants, même sans elles

Y.E. demande à la Belgique de rapatrier rapidement ses deux plus jeunes enfants. L’aîné, né d’une première union, a été rapatrié le 25 décembre dernier.
Y.E. demande à la Belgique de rapatrier rapidement ses deux plus jeunes enfants. L’aîné, né d’une première union, a été rapatrié le 25 décembre dernier. - L.Co.

Deux mères belges, M.E. (51 ans)* et sa fille Y.E. (30 ans), détenues dans le camp Roj situé au Kurdistan syrien, ont transmis samedi au gouvernement une demande de rapatriement en urgence de leurs trois enfants. L’information a été confirmée au Soir et au Morgen par le député humaniste Georges Dallemagne.

« C’est la panique au camp Roj, en tout cas pour les femmes belges qui s’y trouvent », explique le député, qui s’était rendu sur place en décembre dernier. « La tente de M.E. et de sa petite fille a brûlé récemment. Elles ont pu être secourues et relogées dans une autre tente, mais elles sont très choquées. Elles disent aussi que le niveau de violence a augmenté. En tout cas, la panique est telle qu’elles (M.E. et Y.E.) demandent que la Belgique rapatrie leurs trois enfants au plus vite, indépendamment de leur sort personnel. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct