lesoirimmo

En visite dans un modèle de lieu public sans covid

Flavien Chambaud, directeur d’Aspria Arts-Loi: «Nos groupes de ventilation pulsent à 100% de l’air frais et l’extraction fonctionne elle aussi à 100%, pour 0% de recyclage».
Flavien Chambaud, directeur d’Aspria Arts-Loi: «Nos groupes de ventilation pulsent à 100% de l’air frais et l’extraction fonctionne elle aussi à 100%, pour 0% de recyclage». - Mathieu Golinvaux

L’approche secteur par secteur qui a pu se justifier dans l’urgence du premier déconfinement montre aujourd’hui ses limites. Il y a aujourd’hui bien plus de différences entre les situations épidémiologiques au sein d’un même secteur qu’entre eux. Tant dans le secteur de l’horeca que dans le secteur culturel ou celui des métiers de contact, il est possible d’adapter les lieux et les protocoles de manière à permettre une réduction considérable des risques de transmission ». C’est ce qu’ont écrit Leila Belkhir, Nathan Clumeck et Marius Gilbert dans une carte blanche publiée par Le Soir ce lundi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct