lesoirimmo

En Équateur comme au Pérou, la crise due au covid débouche sur des surprises électorales

Pour le banquier équatorien Guillermo Lasso, cette troisième candidature présidentielle était la bonne.
Pour le banquier équatorien Guillermo Lasso, cette troisième candidature présidentielle était la bonne. - Reuters.

Décodage

En Équateur, où avait lieu ce 11 avril le second tour de la présidentielle, le candidat de gauche Andres Arauz, parrainé par l’ancien président Rafael Correa, était donné gagnant par les sondages après être arrivé en tête du premier tour. Ils se sont trompés : c’est le candidat de droite Guillermo Lasso qui a remporté haut la main l’élection avec 5 points d’avance.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct