lesoirimmo

La science a donné, merci de chercher un autre bouc émissaire

La science a donné, merci de chercher un autre bouc émissaire
Photo News

Donnez-nous des études scientifiques. Et des chiffres. Voilà ce que réclament des secteurs fermés depuis une plombe pour qu’on leur prouve l’efficacité des mesures sanitaires en vigueur. Et politiquement, ce discours percole : certains voudraient enfin qu’on leur démontre si un salon de coiffure est plus dangereux qu’un salon de thé. Ou qu’une pépinière.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct