lesoirimmo

Mathieu des Longchamps séduit par une belle plume et des mélodies immédiates: l’écoute intégrale

Mathieu, pied dans le sable, cheveux aux vents.
Mathieu, pied dans le sable, cheveux aux vents. - Liza Roze.

Tant dans ses chansons en français et en espagnol que dans le film promotionnel qui le voit retourner au Panama de son enfance, Mathieu des Longchamps a tout pour nous faire rêver. Sorte de croisement improbable entre Manu Chao en tierra latina et Julien Doré dans les Cévennes entouré de ses chiens, Mathieu entretient l’image du globe-trotter post-hippie, guitare à la main, au coin du feu, à la plage ou dans la jungle. «  Je commençais à peine en tant que guitariste quand Manu cartonnait  », nous rappelle-t-il. «  J’étais fan bien sûr, même si j’avais l’impression que c’était trop facile avec ses trois accords. Après tu te rends compte que ce n’est pas donné à tout le monde de réussir de telles chansons et de faire le tour du monde avec. Je reconnais une fraternité dans sa recherche d’un équilibre fragile entre le français et l’espagnol dans une même chanson. Sans le vouloir, je fais des choses comme lui…  »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct