lesoirimmo

Réouverture de l’horeca à Liège: la police n’interviendra pas

Willy Demeyer, bourgmestre de Liège
Willy Demeyer, bourgmestre de Liège - Sylvain Piraux

La province de Liège, par la voix de son gouverneur, a fait savoir qu’elle ne s’opposera pas à la réouverture des terrasses le 1er mai prochain peu importe l’annonce du Comité de concertation qui aura lieu mercredi. La décision a été prise en concertation avec un certain nombre de bourgmestres de la province, dont les plus influents, comme ceux de Liège et de Seraing.

« Si vous ouvrez les terrasses le 1er mai, sachez que je ne m’y opposerai pas », telle est la phrase qui aurait été prononcée par le gouverneur de la province de Liège Hervé Jamar lors d’une réunion qui s’est déroulée avec les services de sécurité et les bourgmestres liégeois. Ce que les autorités locales craignent, c’est une ouverture spontanée et massive des restaurants et cafés le 1er mai accompagnée de débordements si la date de réouverture est à nouveau postposée. Il semble en effet plus facile de faire respecter les mesures aux terrasses que d’évacuer des cafés entiers s’ils ouvrent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct