lesoirimmo

Six mois de prison avec sursis partiel pour des propos racistes contre Cécile Djunga

Cécile Djunga est «satisfaite que le racisme soit puni».
Cécile Djunga est «satisfaite que le racisme soit puni». - Belga

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a rendu son jugement, ce mardi après-midi, dans l’affaire d’incitation à la haine raciale, à la discrimination et à la violence examinée suite à la plainte déposée contre un trentenaire montois par l’ex-animatrice de la RTBF et humoriste Cécile Djunga. Il avait commenté, avec des mots racistes et violents, une vidéo de cette dernière, publiée sur Youtube, en septembre 2018. Dans cette vidéo, l’humoriste expliquait à quel point elle était choquée que des téléspectateurs aient appelé la RTBF pour se plaindre de sa couleur de peau.

Le prévenu avait également publié d’autres considérations haineuses à l’encontre des juifs, des musulmans, et de tous ceux qui n’avaient pas la peau blanche : Unia, le centre pour l’égalité des chances, s’était constitué partie civile en visant non seulement les écrits sous la vidéo de l’humoriste, mais aussi les autres considérations racistes qui s’étalaient sur la page Facebook du prévenu, ouverte au grand public.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct