Marie Van Laer, médecin urgentiste le 22 mars: «Le stress extrême de travailler sous la menace»

© Hatim Kaghat / Le Soir
© Hatim Kaghat / Le Soir

Il est juste quelques minutes après 8 h quand le central 112 de Leuven demande aux Smur de St-Luc de gagner Zaventem. « On avait eu plusieurs préalertes en novembre et décembre, mais là je savais que c’était la catastrophe que l’on craignait. Je me suis dit : c’est le jour, ils ont réussi. » Quand les deux Smur arrivent sur place, à peine 20 minutes après l’alerte, le poste médical avancé a déjà été installé dans la caserne des pompiers de l’aéroport. C’est une décision complexe parce qu’il faut être en sécurité, mais aussi avec un bon accès pour les ambulances.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct