lesoirimmo

Mesures covid: les bourgmestres tirent la sonnette d’alarme

Les bourgmestres, en tant que chefs de la police, ont tendance à prôner une politique de prévention plus que de répression.
Les bourgmestres, en tant que chefs de la police, ont tendance à prôner une politique de prévention plus que de répression. - Belga.

Depuis le début de la pandémie, les bourgmestres occupent la première ligne. Ce sont eux qui, lors de la première vague, ont dû gérer l’afflux de décès, organiser l’arrivée des masques pour le déconfinement, et qui doivent désormais motiver les forces de police à faire respecter des règles parfois alambiquées. Que ce soit dans les campagnes ou les grandes métropoles, cette épidémie façonne autant le quotidien des habitants que la vie des communes. « Liège est une métropole où tous les secteurs (culturel, économique, enseignement, horeca) vont de pair. On ne s’est jamais rendu compte, de manière aussi précise, que tout l’écosystème était lié et que la fermeture d’un secteur avait des répercussions sur les autres », explique le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer (PS). « On ne parle jamais de l’impact financier de cette crise sur les communes mais, contrairement aux Régions, elles ont l’obligation d’être en équilibre. Nous sommes donc limités financièrement dans notre gestion de crise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct