lesoirimmo

Sofagate: le documentaire qui tombait à pic… quoique…

Ursula von der Leyen et Charles Michel, ce mardi, à la conférence des présidents, au Parlement européen à Bruxelles.
Ursula von der Leyen et Charles Michel, ce mardi, à la conférence des présidents, au Parlement européen à Bruxelles. - EPA

Humeur

En politique, quand le fil narratif vous échappe, il est difficile de remettre la main dessus, surtout en temps de polémique, comme celle du « sofagate ». Soit l’histoire de la chaise manquante pour la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, à Ankara, pendant que Charles Michel, président du Conseil européen, et le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, s’installaient confortablement dans les leurs. En fonction de la personne à qui l’on parle, l’interprétation diffère, le « pétage de plomb » de l’entourage de von der Leyen prenant de l’aplomb sur la « goujaterie » de Michel décrite par les autres.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct