lesoirimmo

Présidentielles américaines: les sondeurs font leur mea culpa

Présidentielles américaines: les sondeurs font leur mea culpa

La présidentielle américaine de 2016, remportée par Donald Trump, avait marqué une bérézina des instituts de sondage, qui voyaient Hillary Clinton à la Maison-Blanche ; sans reproduire une telle débâcle, les sondeurs ont annoncé en 2020 une victoire du camp de Joe Biden nettement plus importante que la réalité. Cinq instituts ont fait mardi leur mea culpa.

« Chacun d’entre nous a estimé que l’élection se passerait bien mieux pour les Démocrates par rapport à ce qui s’est produit. Alors où est l’erreur ? », s’interrogent dans un communiqué commun les firmes ALG Research, Garin-Hart-Yang Research Group, GBAO Strategies, Global Strategy Group et Normington Petts.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct