lesoirimmo

Le Royaume-Uni donne son feu vert à la fusion géante entre O2 et Virgin Media

La CMA (Competition and Markets Authority), qui avait ouvert une enquête approfondie en décembre sur l'opération, dévoile dans un communiqué ses conclusions provisoires sur ce dossier.

Elle avait déjà écarté tout risque pour les clients particuliers puisque les services proposés sont différents et la branche téléphonie mobile de Virgin trop petite pour empiéter sur celle de O2.

L'enquête s'est donc concentrée sur les services de gros, alors que les deux groupes proposent leurs réseaux à nombre d'opérateurs virtuels.

Mais la CMA a finalement considéré qu'il y aurait peu de chances que la concurrence soit réduite dans ce secteur, compte tenu de la présence d'autres acteurs comme le géant BT.

L'enquête "a montré que l'opération ne devrait pas conduire à des hausses de prix ou à une baisse de la qualité de services dans le mobile, ce qui signifie que les clients devraient continuer de bénéficier d'une forte concurrence", a estimé Martin Coleman, responsable de l'enquête pour la CMA.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct