lesoirimmo

De sous-traitante de trappistes à "mythe" à l'étranger, une brasserie fête ses 75 ans

C'est en effet la communauté monastique qui a sollicité Evariste De Koninck, un fromager de la région, pour brasser la bière Sint-Sixtus dont le succès était croissant à l'époque. En 1946, M. De Koninck signe un contrat de licence pour la production de cette trappiste, ce qui marque les débuts officiels de la brasserie St.Bernardus.

Au début des années nonante cependant, les moines mettent fin à cette collaboration et rapatrient la production au sein de leur abbaye afin de pouvoir bénéficier du label référençant les produits authentiques trappistes.

"A la brasserie St.Bernardus, c'est la désillusion. La quantité de bière produite retombe de 15.000 à moins de 8.000 hectolitres", lit-on dans un livre édité à l'occasion du 75e anniversaire.

Le propriétaire actuel, Hans Depypere, entre alors dans la danse. Cet entrepreneur de Waregem met la main sur la brasserie en 1998. En un peu plus de vingt ans, il a fait grimper la production annuelle à 45.000 hectolitres dont une petite moitié est exportée dans 77 pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct