Christian Thiercelin: «Je me dis qu’elle porte un foulard, mais c’est du sang»

Christian Thiercelin: «Je me dis qu’elle porte un foulard, mais c’est du sang»

« C e matin-là, je prenais mon service à 8 h. Agent de sécurité, je me trouve dans des locaux de la rue de la Loi quand j’apprends la double explosion à Zaventem. Un peu avant 9 h, je me rends dans d’autres locaux, au coin de la rue Joseph II et de la chaussée d’Etterbeek. Je dois me rendre sur un troisième lieu d’intervention. Généralement, je prends le métro à Maelbeek pour y aller. »

« Sauf que ce 22 mars, mon collègue mange un bretzel, qui me faisait sacrément envie. Je suis plutôt “salé”, le matin, donc je lui demande où il l’a acheté. Je me dis que je ne suis pas à 10 minutes près, donc je sors me payer ce petit-déjeuner au Carrefour Express. Et je m’installe pour les manger au bureau. C’est bête, hein, mais je sauve ma carcasse grâce à deux bretzels. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct