lesoirimmo

Un policier en grève de la faim après avoir dénoncé du harcèlement

L’inspecteur Eric Claessens, menacé de révocation de la police, s’est mis en grève de la faim le 3 avril.
L’inspecteur Eric Claessens, menacé de révocation de la police, s’est mis en grève de la faim le 3 avril. - Le Soir / Mathieu Golinvaux.

C’est un inspecteur de police en désespoir de cause que Le Soir a rencontré mardi. Eric Claessens, entré à la police en 2010, est en conflit ouvert avec son employeur. Depuis quelques années, il dénonce du harcèlement. Il a même témoigné dans le documentaire #Investigation de la RTBF consacré à la thématique. Depuis le 3 avril, il est en grève de la faim. « Je commence à fatiguer tout doucement. Depuis deux jours j’ai des étourdissements. J’ai faim continuellement, mais je bois énormément d’eau pour que les reins fonctionnent. La seule chose que je m’autorise c’est le café du matin. Pour l’instant, je tiens. Et je suis déterminé », déclare ce policier de 49 ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct