lesoirimmo

Flèche brabançonne: les ergots de Pidcock étaient plus acérés

Flèche brabançonne: les ergots de Pidcock étaient plus acérés
EPA

Quatre mois plus tôt, en parallèle du parcours de la Flèche brabançonne, il ne faisait pas moins froid qu’en ce 14 avril glacial, le soleil ayant rarement réussi à percer la couche nuageuse au-dessus d’Overijse. Le 24 janvier, du haut de ses 169 centimètres, Thomas Pidcock disputait l’ultime cyclo-cross avant le rendez-vous majeur des championnats du monde d’Ostende. Et comme à chaque fois, le Britannique sidéra l’assistance, portant ses 58 malheureux kilos dans la boue d’un parcours où son aisance ne put toutefois le libérer du joug des deux « monstres » de la discipline, le vainqueur ce jour-là, Wout van Aert, et son rival van der Poel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct