lesoirimmo

Stéphane Mourlane: «La Méditerranée est devenue une mer mortifère»

Mai 2015, sur un côte sicilienne. Un groupe de 300 Subsahariens est secouru par la police italienne, avant d’être confié aux services de l’immigration.
Mai 2015, sur un côte sicilienne. Un groupe de 300 Subsahariens est secouru par la police italienne, avant d’être confié aux services de l’immigration. - Reuters

ENTRETIEN

Un Atlas des migrations en Méditerranée, de l’Antiquité à nos jours (Actes sud). C’est le travail original que livrent quelque 80 chercheurs avec l’objectif de tracer le portrait du bassin méditerranéen et de sa « communauté de destins ». Destins politiques, économiques, culturels ou encore religieux, faits tantôt d’apaisement, tantôt de violence. Cet atlas qui remonte au Ier millénaire avant Jésus-Christ n’est toutefois pas qu’historique. Il aborde nombre de thématiques actuelles. Comme les migrations de la décennie écoulée qui, parce que malvenues aux yeux de l’Europe, ont fini par transformer la Méditerranée en « mer mortifère », explique l’historien Stéphane Mourlane, l’un des auteurs de l’ouvrage.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct