lesoirimmo

Action en front commun syndical lundi au siège d'IBM Belgique, menacé d'actions en justice

Au début du mois de novembre, IBM avait fait part d'un vaste programme de restructuration touchant toutes ses succursales dans le monde. L'entreprise veut désormais se concentrer sur le cloud hybride et l'intelligence artificielle et réduire ou supprimer ses autres activités commerciales

Dans une deuxième phase, ces activités de cloud hybride et d'intelligence artificielle seront poursuivies au sein d'IBM Belgique, qui comptera alors encore environ 500 employés. Les quelque 300 autres employés restants, spécialisés dans la gestion de l'infrastructure informatique des entreprises, seront logés dans une nouvelle société à créer, Kyndryl. Cela ramènera les plus de 3.000 employés initiaux d'IBM Belgique à près de 500 en un peu plus de 10 ans de temps, résument les syndicats.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct