lesoirimmo

France: l’impossible union d’une gauche en crise

Yannick Jadot, en août dernier, à la Rencontre annuelle des entrepreneurs de France: depuis son succès aux élections européennes de 2019, l’ancien patron de Greenpeace se rêve un grand destin.
Yannick Jadot, en août dernier, à la Rencontre annuelle des entrepreneurs de France: depuis son succès aux élections européennes de 2019, l’ancien patron de Greenpeace se rêve un grand destin. - Photo News

Décodage

Ils seront une vingtaine autour de la table ce samedi. Leur mission : tenter d’éviter que la gauche aille droit dans le mur à la prochaine présidentielle, dans un an. Il y aura là des socialistes, des écologistes, des communistes, des insoumis, des représentants de « Génération.s » (le mouvement de Benoît Hamon) et des radicaux de gauche. Seuls absents notables, Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France insoumise, en déplacement en Amérique du Sud, et Christiane Taubira, ancienne ministre et candidate à l’Elysée en 2002, cantonnée en Guyane.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct