lesoirimmo

Le Grand Oral d’Olivier Maingain : « L’Union européenne ne se donne pas les capacités d’être respectée »

Le Grand Oral d’Olivier Maingain : « L’Union européenne ne se donne pas les capacités d’être respectée »

Des images qui font l’actualité depuis des jours : lors d’un voyage diplomatique européen à Ankara, Ursula Von Der Leyen relayée sur un canapé, alors que Charles Michel est installé sur un siège central, aux côtés d’Erdogan, le président turc. Les protocoles sont remis en question. « Sur le plan des principes, j’ai apprécié l’analyse de Franklin Dehousse dans Le Vif, à propos de l’obésité institutionnelle de l’Union européenne. Le Sofagate est révélateur d’une concurrence, d’une sorte de hiérarchie à la tête de l’Union européenne, pour tenter d’établir qui a la préséance, au-delà de la question purement protocolaire, même si le fait qu’il y ait deux protocoles distincts pour la Commission et pour le Conseil est déjà révélateur en soi. La vraie question est : qui représente l’Union européenne ? Fondamentalement, c’est révélateur du manque d’estime pour l’UE, et c’est ça qui est préoccupant. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct