lesoirimmo

La gymnastique flamande, des excès à la contrition

Marjorie Heuls et Yves Kieffer, les entraîneurs de Nina Derwael et de l’équipe nationale féminine de gymnastique, ont présenté leurs excuses publiques pour leur comportement.
Marjorie Heuls et Yves Kieffer, les entraîneurs de Nina Derwael et de l’équipe nationale féminine de gymnastique, ont présenté leurs excuses publiques pour leur comportement. - LAURIE DIFFEMBACQ/BELGA.

Nous reconnaissons que notre approche de l’entraînement par le passé a parfois été dure et trop axée sur la performance et que certaines gymnastes ont été profondément blessées. Nous le regrettons. (…) Nous présentons nos sincères excuses à toutes celles qui ont pu ressentir, de quelque manière que ce soit, un comportement transgressif psychologiquement. Nous voulons activement participer à la guérison de ces blessures et tirer des leçons de ces expériences. »

Le ton grave et adapté aux circonstances, Marjorie Heuls et Yves Kieffer, les deux entraîneurs français qui ont amené, lors de ces deux dernières olympiades, la gymnastique féminine flamande vers les plus hauts sommets mondiaux, avec Nina Derwael comme tête de gondole, n’ont rien pu faire d’autre que de reconnaître publiquement leurs erreurs, ce vendredi, dans une vidéo en forme d’acte de contrition. Tout cela avant de promettre de modifier leur comportement afin de garantir « une politique de haut niveau saine et éthique ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct