lesoirimmo

La procédure Renault concerne déjà 2.824 travailleurs (PRESS)

C'est en Wallonie, principalement en raison de la restructuration annoncée chez Fedex Liège, que le nombre d'emplois menacés (1.097) est le plus important. Suivent la Flandre, avec 922 jobs menacés, et Bruxelles où 805 postes sont sur la sellette.

Près de 3.000 emplois dans la balance sur un seul trimestre, c'est beaucoup, note le quotidien, d'autant plus lorsqu'on songe que les procédures Renault ont concerné 9.414 postes de travail sur les douze mois de 2020.

Depuis que le SPF Emploi tient ces statistiques à jour, 2012 reste la pire année en nombre de licenciements collectifs annoncés avec 16.707 emplois perdus, un triste record dû, en partie, à la fermeture de l'usine Ford à Genk (4.264 emplois).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct