Jan Jambon ne lâche rien, bien au contraire

Face aux nombreuses attaques de ses détracteurs, Jan Jambon est resté de marbre, avant de se lancer dans sa diatribe de défense.
Face aux nombreuses attaques de ses détracteurs, Jan Jambon est resté de marbre, avant de se lancer dans sa diatribe de défense. - PhotoNews.

Olivier Maingain ne croyait pas si bien dire mercredi après-midi à la Chambre lorsqu’avant même que le ministre de l’Intérieur ne s’exprime, il s’était adressé à lui en ces termes : « Il y a un reproche que je ne vous ferai pas, c’est de dire que vous ne maîtrisez pas votre communication »... Le président de Défi en aura la spectaculaire démonstration dans les minutes qui suivront. Jan Jambon fut « redoutable », « fort », « habile », selon les commentaires à l’issue du débat en commission de l’Intérieur. Comme sonnée lorsqu’elle quittait les lieux, l’opposition ne savait plus à quel saint se vouer face à ce diable de ministre qui ne retire rien à ses propos ravageurs, qui en rajoute même sous le label du parler vrai, et qui, au feu des critiques, réplique avec la force de la présumée évidence.

1.  

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct