lesoirimmo

France: à gauche, un (tout) petit rapprochement

La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, et l’eurodéputé écologiste, Yannick Jadot, figuraient parmi les nombreux participants à la réunion des dirigeants de gauche, ce samedi à Paris.
La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, et l’eurodéputé écologiste, Yannick Jadot, figuraient parmi les nombreux participants à la réunion des dirigeants de gauche, ce samedi à Paris. - EPA

Les portes n’ont pas claqué. Et en soi, c’est déjà un petit succès même si l’Everest reste à gravir. Les acteurs de la gauche se sont retrouvés samedi matin pour réfléchir à la prochaine présidentielle. Trois heures sans clash ! Hormis l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon, en déplacement en Amérique du Sud, la plupart des candidats putatifs à l’Elysée ont accepté de se parler. « On s’est fixé un calendrier de travail pour débattre de nos propositions (…). Il y a une grande partie des organisations et des personnalités présentes qui veulent travailler à un contrat de gouvernement », s’est félicité l’eurodéputé vert Yannick Jadot, l’organisateur de la réunion, dans les colonnes du Parisien. « Ceux et celles qui désespèrent de la politique peuvent se dire que quelque chose est en train de se passer », se réjouit le patron du PS, Olivier Faure, façon méthode Coué.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct