lesoirimmo

Déchets médicaux: ces hôpitaux qui changent leurs habitudes

L'hôpital de Mont-Godinne.
L'hôpital de Mont-Godinne. - Geoffroy Libert.

David De Baets, ancien chef du département logistique du CHU UCL Namur, ne dit pas autre chose, lui qui a mené une expérience de tri de déchets sur le site de Godinne. « Quand je suis arrivé, je suis tombé de ma chaise. Rien n’est mis en place à l’hôpital pour favoriser le tri. On ne reproduit pas toujours sur son lieu de travail ce qu’on fait à la maison », pointe-t-il. « On n’est pas aidés ni challengés, par les instances régionales ou fédérales. On trie ou on ne trie pas ? Ça ne change rien. »

Information visuelle au personnel pour favoriser le tri, déploiement de filières de récoltes supplémentaires (plastique, papier, frigolite…), îlots de tri sur les paliers des unités de soins… Sur le site de Godinne, des actions sont lancées tout en gardant, comme critère principal, la sécurité du personnel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct