lesoirimmo

L’Excel Mouscron retombe en D1B... au mieux

Bakic et Ciranni font partie des joueurs les plus affectés.
Bakic et Ciranni font partie des joueurs les plus affectés. - Belga

Dès le début de la saison, on savait que ça allait être difficile. Nos soi-disant dirigeants n’ont pas fait le travail nécessaire dès le début », clame d’emblée Fabrice Olinga, qui reconnaît également « que nous joueurs, avons aussi notre part de responsabilités ».

S’il est clair que les nombreuses erreurs individuelles et l’incapacité des joueurs et du staff à conserver un résultat ont précipité la chute de l’Excel, la direction mouscronnoise s’est tiré une balle dans le pied dès l’été dernier.

Un projet sportif inexistant. Le rachat du club par le LOSC a traîné en longueur, avant de déboucher sur un partenariat sportif complètement désordonné avec Lille, qui a envoyé 12 joueurs au Canonnier, dont la majorité n’avait tout simplement pas le niveau de l’élite.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct