lesoirimmo

Playoffs, fenêtre sur cour… des miracles

Playoffs, fenêtre sur cour… des miracles
Belga

L’an dernier, rappelez-vous, l’édition 2019-2020 de la phase classique avait été inventoriée au rang des premières victimes du covid, puisqu’elle avait été brutalement interrompue sur prescri(p)t(ion) médical(e) au terme de la 29e des 30 journées. Un lockdown décrété, une Pro League aussi divisée que possible, une bataille juridique de plusieurs mois sur le thème d’une D1 à 18 équipes, le tout suivi d’un redémarrage de la saison suivante en mode aléatoire à grands coups d’écouvillons dans le nez. Un coup j’échappe au cluster, un coup une moitié de mon vestiaire garde le lit. Un coup je joue, un coup je joue pas. Un coup je poste des vigiles aux entrées des stades pour garantir le huis clos, un coup j’ouvre les portes à un public réduit pour les refermer cinq journées plus tard. De quoi, pour chaque entraîneur, voir se transformer sa boussole perso en roulette de casino.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct