lesoirimmo

L’UEFA fustige «l’avidité» des frondeurs de la «Super League»: «C’est un crachat au visage de tous les amoureux du football»

PhotoNews
PhotoNews

Le patron de l’instance européenne du football, organisatrice de la prestigieuse Ligue des champions, a fustigé le projet annoncé quelques heures plus tôt par douze grands clubs européens, le comparant à « un crachat au visage de tous les amoureux du football », en opposition aux « compétitions ouvertes » qu’il entend prôner.

Le comité exécutif de l’UEFA a adopté la réforme de sa compétition phare à partir de 2024, impliquant le passage de 32 à 36 clubs avec un mini-championnat en guise de phase de groupes.

« Nous sommes tous unis face à ce projet de non-sens », a-t-il encore repris au sujet de la Super Ligue, dont l’annonce a bouleversé le monde du football européen dans la nuit de dimanche à lundi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct