lesoirimmo

Archéologie: la «cité perdue» retrouvée en Egypte était connue depuis les années 30

Des objets, parmi lesquels des bijoux et des poteries portant le sceau d’Amenhotep III, ont été découverts sur le site d’Aton, confirmant qu’ils dataient de quatorze siècles avant notre ère.
Des objets, parmi lesquels des bijoux et des poteries portant le sceau d’Amenhotep III, ont été découverts sur le site d’Aton, confirmant qu’ils dataient de quatorze siècles avant notre ère. - AFP.

Le Caire, le 8 avril dernier. L’ancien ministre des Antiquités et archéologue Zahi Hawass annonce qu’une mission vient de découvrir la « plus grande ville antique d’Egypte » près de Louxor, dans le sud du pays. Les premiers éléments examinés laissent penser que sa construction correspond au règne du roi Amenhotep III, mort vers – 1353 avant Jésus-Christ. Amenhotep III est le père d’Amenhotep IV, le très mystique Akhénaton. Des objets, dont des bijoux et des poteries portant son sceau ont été découverts, confirmant ainsi la datation, est-il précisé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct