lesoirimmo

Un an avant la présidentielle, Macron met la barre à droite

Emmanuel Macron s’est rendu ce lundi à Montpellier pour y lancer une académie de police.
Emmanuel Macron s’est rendu ce lundi à Montpellier pour y lancer une académie de police. - Reuters

Il y a des déplacements, des formules, des médias et des calendriers qui en disent long. En se rendant ce lundi à Montpellier pour lancer une académie de police digne d’une « école de guerre », en promettant dans une interview au Figaro, le grand quotidien de la droite, qu’il y aura « plus de bleu en 2022 », le tout à tout juste un an de la présidentielle, Emmanuel Macron ne pouvait pas être plus explicite. La sécurité sera l’un des enjeux essentiels de la prochaine course élyséenne et le président sortant n’entend pas en laisser le monopole à la droite et à l’extrême droite. « Je n’ai pas en tête un quelconque agenda politique », dit le locataire de l’Elysée. Personne n’est obligé de le croire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct