lesoirimmo

L’avis de l’EMA dessinera l’avenir du vaccin Janssen en Belgique

Le fabricant Johnson & Johnson avait lui-même demandé de suspendre l’administration de son vaccin en attendant l’avis de l’EMA sur ses effets secondaires. © Photo News.
Le fabricant Johnson & Johnson avait lui-même demandé de suspendre l’administration de son vaccin en attendant l’avis de l’EMA sur ses effets secondaires. © Photo News.

Bis repetita. Quinze jours après avoir formellement établi un lien entre les cas rares de thromboses veineuses cérébrales et le vaccin AstraZeneca, l’agence européenne du médicament (EMA) s’apprête à remettre ses conclusions ce mardi sur le vaccin Janssen dont les mêmes effets secondaires ont été observés. Si un cas avait été signalé lors des essais cliniques, six thromboses rares ont été observées depuis que le vaccin est administré aux États-Unis fin février. Si la proportion de ces effets secondaires reste limitée au regard des 7 millions d’Américains déjà vaccinés avec le Janssen, la FDA (Food and Drug Administration) et le puissant CDC (centre de contrôle des maladies aux USA) ont néanmoins décidé de suspendre son administration le temps d’investiguer davantage. Une investigation également menée par l’Agence européenne du médicament qui a autorisé ce vaccin à la mi-mars.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct