lesoirimmo

Excel Mouscron: ce n’est plus le même contexte qu’en 2010

Un groupe quasi au complet sur le départ.
Un groupe quasi au complet sur le départ. - Bernard Libert

Mis en faillite le 28 décembre 2009, l’Excelsior Mouscron avait alors vu son matricule être radié dans la foulée. Après avoir réussi à sauver le Futurosport, son centre de formation, neuf investisseurs régionaux avaient alors repris le matricule 216 du RRC Péruwelz, alors présidé par Claude Vermeersch. Ce fut d’ailleurs le tout premier président du Royal Mouscron Péruwelz. Le dirigeant avait toujours eu pour volonté de se rapprocher du football professionnel. En 2010, il avait pu compter sur l’expertise de Philippe Saint-Jean pour hisser le club en D3 au terme de sa première année d’existence. Dans l’état actuel des choses, l’Excel n’est pas armé pour pouvoir repartir sur de bonnes bases au sein de l’antichambre de l’élite.

À l’époque, la motivation des acteurs alors en place était accentuée par une volonté de revenir rapidement au plus haut niveau. Il y avait davantage d’organisation à tous les niveaux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct